Le président turc condamne les attentats meurtriers au Sri Lanka

La Turquie condamne les attentats meurtriers au Sri Lanka

Des explosions ont frappé des églises et des hôtels dans diverses régions du pays tôt dimanche, tuant au moins 215 personnes.

 

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a condamné dimanche de multiples attentats à la bombe au Sri Lanka, qui ont fait 215 morts et plus de 400 blessés.

Dans une publication sur le réseau social Twitter, Erdogan a déclaré: "Je condamne avec la plus grande fermeté les attaques terroristes de Pâques au #SriLanka. Il s'agit d'une attaque contre toute l'humanité."

"Au nom du peuple turc, j'offre mes condoléances aux familles des victimes et à la population de #SriLanka, et je souhaite un prompt rétablissement aux blessés", a-t-il ajouté.

"Cet attentat barbare au Sri Lanka a une nouvelle fois démontré la nécessité d'une lutte décisive contre tous les types de terrorisme", a rappelé Erdogan dans un communiqué séparé dimanche.

Erdogan a également exprimé sa solidarité contre le terrorisme avec le Sri Lanka.

Le ministre des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a également condamné les attaques "visant des innocents dans des églises et des hôtels à Pâques".

«Quel que soit le motif, l'attaque terroriste odieuse au Sri Lanka est la même que celle perpétrée à Christchurch [Nouvelle-Zélande]: lâche, barbare et cruelle. La terreur n'a pas de religion, pas de nation, pas de géographie ", a-t-il déclaré.

Le ministère turc des Affaires étrangères a également publié une déclaration condamnant les attaques terroristes au Sri Lanka.

"Nous sommes profondément attristés d'apprendre que de nombreux civils ont perdu la vie et que beaucoup d'autres ont été blessés à la suite d'attaques terroristes dirigées contre des églises et des hôtels au Sri Lanka ce matin", indique le communiqué.

«Ces attaques odieuses perpétrées lors des cérémonies du jour de Pâques sont des actes de provocation délibérés. De ce point de vue, ils ne diffèrent en rien des récents attentats terroristes commis en Nouvelle-Zélande contre des musulmans priant à la mosquée », a-t-il ajouté.

La déclaration souligne que "la Turquie continuera à agir de manière solidaire avec le peuple et le gouvernement sri-lankais dans leur lutte contre le terrorisme".

Le porte-parole du président Ibrahim Kalin a présenté ses condoléances aux familles des victimes des attaques.

"J'adresse mes condoléances à ceux qui ont perdu la vie et souhaite un prompt rétablissement aux blessés", a déclaré Kalin.

"Nous rejetons toutes les formes de terrorisme, quels que soient ses auteurs, sa source et son idéologie", a-t-il ajouté.

De multiples explosions ont touché dimanche des églises et des hôtels dans différentes régions du Sri Lanka, faisant au moins 215 morts et plus de 400 blessés.

Aucun groupe n'a encore revendiqué la responsabilité.

Pakeer Mohideen Amza, ambassadeur du Sri Lanka à Ankara, a remercié les autorités turques, en particulier le président Recep Tayyip Erdogan et le ministre des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, pour leur solidarité avec le peuple sri-lankais.

"Je tiens à exprimer mes sincères condoléances aux familles de deux citoyens turcs décédés des suites de ces attaques odieuses", a-t-il ajouté.

 

 

 

Ali Murat Alhas, Zehra Nur Duz, Ümit Dönmez

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]