logo iode Copie Copie

Erdogan: « Accueillir 200 mille étudiants étrangers en 2023 »

Le Chef de l'Etat turc a notamment répété que la Turquie devrait suivre l'exemple du Japon et créer une université spécifique aux femmes.

 

Le Président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan, a souligné l’importance pour la Turquie de renforcer ses infrastructures éducatives et surtout d’élever le niveau de la qualité de l’enseignement fourni.

Le Chef de l’Etat turc s’est exprimé, mercredi, lors de la 8ème cérémonie de remise des diplômes des Étudiants Internationaux en Turquie.

Il a d’abord rappelé les objectifs que s’est fixés la Turquie en matière d’accueil des étudiants étrangers (internationaux).

"Notre objectif est de compter 200 mille étudiants étrangers en Turquie en 2023", a indiqué Erdogan, ajoutant que cette année 147 mille étudiants étrangers ont posé leur candidature pour une Bourse de Turquie.

"Notre pays compte actuellement 150 mille étudiants, boursiers ou non, originaires de 182 pays différents", a-t-il poursuivi.

Pour le président turc, l’accueil des étudiants étrangers en Turquie n’est pas une fin en soi : il est aussi essentiel pour le rôle que peuvent jouer ces étudiants après leur retour dans leur pays.

"Pour nous, vous êtes les chefs de missions de la Turquie dans vos pays respectifs", a-t-il assuré.

 

L’exemple du Japon :

Lors de son voyage au Japon dans le cadre du Sommet du G20 à Osaka, le Président Erdogan a été couronné du titre de Doctorat honorifique d’une université pour femmes.

"Le Japon compte 80 universités réservées aux femmes sur les 800 du pays. Dès la crèche jusqu'à l'université, un système alternatif est proposé au Japon, a-t-il expliqué. La Turquie doit mettre en place un système semblable."

Le Chef de l’Etat a précisé qu’il a demandé au Conseil Supérieur de l’Enseignement (YOK) de travailler sur ce projet.

Erdogan s’est ensuite exprimé sur les actions de la Fondation Maarif, qui travaille dans le domaine de l’éducation à l’étranger pour le compte de l’Etat turc.

Avec la Fondation éducative Maarif, nous avons ouvert et gérons 2 universités, 269 écoles et 35 résidences étudiantes à travers le monde. Il est temps aujourd'hui de renforcer les infrastructures et surtout élever la qualité de l'enseignement", a-t-il appuyé.

Le Président turc a terminé son propos en mettant en garde la jeunesse du monde contre la menace des différents groupes terroristes.

"Nous ne tomberons jamais dans le piège que nous tendent, à nous et au monde islamique, les organisations terroristes telles que Daech, le PKK, FETO, ou les néo-nazis et autres assassins. Car ils sont tous, les différentes faces d'un même médaillon", a-t-il assuré.

Et de conclure : "Nous devons travailler ensemble jusqu'à ce qu'un système mondial basé sur la conscience, l'éthique, la compassion et la justice, soit créé."

 

 

 

Ferdi Türkten, Tuncay Çakmak

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Turquie, Japon, Le Président turc Recep Tayyip Erdogan, Etudiants étrangers

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]