Turquie: Un séisme de magnitude 5,8 frappe Istanbul, pas de victimes

Le séisme est survenu à 13h59 (heure locale) en Mer Marmara, à 6,99 km de profondeur et à 21,68 km de Silivri.

 

Un tremblement de terre, de magnitude 5,8 sur l’échelle de Richter, a frappé, jeudi, la métropole d’Istanbul en Turquie.

Dans un communiqué publié jeudi, l’Agence Turque de Gestion des Catastrophes et Situations d’urgences (AFAD) a fait savoir qu’un séisme a été enregistré à 13h59 (heure turque) en Mer Marmara, au large de Silivri, district d’Istanbul.

Le séisme est survenu à 6,99 km de profondeur, à 21,68 km de Silivri, précise l’AFAD.

De son côté, l’Institut de sismologie Kandilli de l’Université de Bogazici à Istanbul, a annoncé que le séisme a été de magnitude 5,7.

Le tremblement de terre a été ressenti sur l’ensemble de la ville d’Istanbul et les régions avoisinantes.

 

Séisme d'Istanbul: Des hôpitaux et des écoles évacués

Le minaret d’une mosquée du district d’Avcilar, à Istanbul, s’est en partie effondré suite au tremblement de terre de magnitude 5,8 sur l’échelle de Richter qui a secoué ce jeudi la métropole turque.

Selon les informations obtenues par les correspondants locaux de l’Agence Anadolu (AA), les équipes des pompiers et de police d’Istanbul ont été alertés à de nombreuses reprises après le séisme enregistré jeudi à 13h59 (heure locale).

Le tremblement de terre a causé de nombreux mouvements de panique au sein de la population stambouliote. Les habitants sont sortis dans les rues.

De nombreuses écoles et des hôpitaux de la ville ont été évacués par mesures de sécurité.

Par ailleurs, le minaret d’une mosquée du district d’Avcilar s’est en partie effondré.

 

Séisme d'Istanbul: 15 répliques enregistrées après le séisme de 13h59

L'Agence truque de Gestion des Catastrophes et Situations d'urgences (AFAD) a enregistré 15 répliques à Istanbul, dont la plus forte de magnitude 4,1, après la première secousse principale de magnitude 5,8 sur l'échelle de Richter.

Dans un communiqué, publié jeudi, l'AFAD a fait savoir que 15 nouvelles secousses, des répliques du séisme principal survenu jeudi à 13h59 (heure locale) ont été enregistrées jeudi à Istanbul.

La plus grande de ces répliques était de magnitude 4,1 sur l'échelle de Richter.

 

Vice-président turc : le séisme d'Istanbul n'a pas causé de dégâts sérieux

Le vice-président turc, Fuat Oktay, a déclaré jeudi qu’aucun habitant de la ville d’Istanbul n’avait souffert de blessures graves des suites du tremblement de terre qui a frappé la ville.

Accompagné de plusieurs responsables, Oktay a effectué une tournée d'inspection qui l’a mené à la mosquée Haci Ahmet Tukenmez à Istanbul, dont une partie du minaret a été détruite des suites du séisme.

"Aucune victime n'est à déplorer, de même qu'il n'y a pas eu de dégâts majeurs et d'après les informations qui nous sont parvenues jusqu'à présent, il n'y a pas non plus de blessés graves", a-t-il déclaré.

Et de poursuivre : "Selon les dernières informations, seuls 3 bâtiments ont été endommagés, sachant que le recensement des dommages est toujours en cours."

"Les institutions concernées, les municipalités et les organisations de la société civile travaillent de concert", a-t-il déclaré, soulignant qu'elles étaient "pleinement préparées à faire face à toute situation d'urgence".

Rassurant, Fuat Oktay a finalement conclu que : "toutes les mesures ont été prises et il n'y a pas de raisons de paniquer. Nous avons suffisamment de places et de lieux où les habitants doivent se réunir dans ce type d’événements.".

L'Agence turque de Gestion des catastrophes et des situations d'urgences (AFAD) avait annoncé, plus tôt dans la journée de jeudi, que la magnitude du tremblement de terre qui a frappé Istanbul était de 5,8 sur l'échelle de Richter.

L'agence a déclaré que l'épicentre du séisme se situait en Mer de Marmara, au large de Silivri, district d’Istanbul, ajoutant que la première secousse est survenue à 13h59 heure locale (10h59 GMT), à une profondeur de 6,99 km et à 21,68 kilomètres de Silivri.

L'AFAD a également signalé des répliques, suite à ce séisme qui a été ressenti par les habitants d'Istanbul et des provinces voisines.

 

Séisme d'Istanbul: Le ministre de la Santé se réjouit de l'absence de victimes

Le ministre turc de la Santé, Fahrettin Koca, s'est réjouit du fait qu'aucune victime n'a été déclarée après le séisme de magnitude 5,8 sur l'échelle de Richter, qui a frappé, jeudi, la métropole Istanbul.

Sur son compte Twitter, le ministre Koca s'est exprimé au sujet du tremblement de terre de jeudi à Istanbul.

"Notre plus grande consolation est que le séisme de 5,8 enregistré à Silivri/Istanbul n'est fait aucune victime. Notre ministère est entièrement prêt pour faire face à toute forme de catastrophe", a-t-il partagé.

 

Erdogan: "Malgré un séisme important, les conséquences ne sont que légères"

Le Président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan, s’est réjoui de l’absence de victimes après le tremblement de terre de magnitude 5,8 sur l’échelle de Richter qui a frappé, jeudi, la métropole turque Istanbul.

A son retour de New York, où il a participé aux travaux de la 74ème Assemblée Générale de l’ONU, le Chef de l’Etat turc a tenu, jeudi, une conférence de presse depuis l’aéroport Istanbul.

Quelques heures plus tôt, un séisme a justement secoué la plus grande ville de Turquie.

"D'après les mesures de l'agence AFAD, le séisme à Istanbul a été de magnitude 5,8. Pour l'heure, 28 répliques ont été enregistrées", a-t-il d’abord expliqué, rappelant que le nombre de secousse peut encore augmenter.

Le Président Erdogan a surtout voulu mettre l’accent sur l’importance de se fier seulement aux déclarations faites par les officiels au sujet des conséquences du tremblement de terre, soulignant que dans ce genre de situations beaucoup d’informations non-vérifiées peuvent être diffusées notamment sur les réseaux sociaux.

"Malgré un séisme que l'on peut qualifier d'important, nous nous réjouissons des quelques conséquences légères constatées pour l'heure", a-t-il ensuite poursuivi.

Et d’ajouter : "8 cas de personnes blessées ont été rapportés pour l’instant".

Erdogan a terminé en appelant la population à garder son sang-froid et à consulter régulièrement le site de l’AFAD (Agence turque de Gestion des Catastrophes et Situations d’Urgences) qui comporte la liste des places et lieux où les habitants doivent se réunir dans ce type d’évènements.

 

 

 

 

 

Hanife Sevinç, Kübra Kara, Murat Paksoy, Duygu Yener, Mehmet Tosun, Mona Saanouni, Tuncay Çakmak

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Mots-clés: Turquie, Istanbul, Séisme, afad, séisme turquie, Mer marmara, Séisme à Istanbul, Séisme d'Istanbul

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]