Ankara appelle l'Europe à renforcer les mesures contre les actes du PKK ciblant les citoyens turcs

Le ministère turc des AE a rappelé que l'organisation terroriste PKK continuait de commettre des actes de violence dans les pays européens, malgré les avertissements, après le lancement de l'opération Source de Paix dans le nord-est de la Syrie

 

La Turquie a appelé les pays européens à prendre des mesures supplémentaires pour protéger les citoyens turcs contre l'organisation terroriste PKK.

C'est ce qui ressort d'un communiqué diffusé par le ministère turc des Affaires étrangères, mercredi.

Le ministère a rappelé que le PKK continuait de commettre des actes de violence dans les pays européens, malgré les avertissements, après le lancement de l'opération Source de Paix dans le nord-est de la Syrie.

"Le silence face aux attaques terroristes ciblant les lieux de travail, les domiciles, les mosquées, les missions et les employés turcs, est inacceptable, lit-on dans le communiqué. Nous réitérons notre attente, de toutes les autorités étrangères compétentes, qu'elles renforcent les mesures prises et qu'elles fassent preuve d’un maximum de considération afin de protéger nos missions diplomatiques, la sécurité de la vie et des biens de nos citoyens et du personnel à l'étranger, ainsi que des intérêts turcs contre les manifestations du PKK."

Le ministère a conclu que les assaillants devraient être poursuivis en justice et sanctionnés pour leurs actes.

 

Opération Source de Paix

L'Armée turque, avec la participation de l'Armée nationale syrienne, a lancé l'opération Source de Paix, le 9 octobre, dans la région située à l'est de l'Euphrate, dans le but de la débarrasser des terroristes du YPG/PKK et de Daech et de créer une zone sécurisée pour le retour des réfugiés syriens dans leur pays.

Les YPG ("Yekîneyên Parastina Gel", "Unités de protection du peuple") et le PYD ("Partiya Yekîtiya Demokrat, "Parti de l'union démocratique" sont des branches syriennes respectivement militaire et politique du groupe terroriste PKK ("Partiya Karkerên Kurdistan" : "Parti des travailleurs du Kurdistan"). Le PKK est répertorié comme une organisation terroriste par la Turquie, les États-Unis et l'Union Européenne. Au cours de sa campagne terroriste de plusieurs décennies contre la Turquie, le PKK a tué plus de 40 000 personnes sur le seul territoire turc, dont 7 000 civils.

L'opération militaire vise à éliminer les efforts qui sont déployés pour établir un corridor terroriste le long de la frontière sud de la Turquie et pour apporter la paix et la stabilité dans la région.

 

 

Ahmet Furkan Mercan, Nur Asena GÜLSOY

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Turquie, Syrie, pkk, pkk europe, pkk géographie, Source de Paix

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]