logo iode Copie Copie

La Turquie mécontente d'être classée parmi les pays développés les plus pollueurs

La Turquie classée parmi les pays développés les plus pollueurs

La Turquie satisfait 44,8% de ses besoins en énergie à partir des sources renouvelables, alors que ce taux de est de 42% en moyenne, dans les pays de l'Union européenne (UE).

 

 

Il est inacceptable de classer la Turquie parmi les pays développés les plus pollueurs, a déclaré le ministre turc de l'Énergie, Berat Albayrak.

Le ministre a prononcé un discours au 8ème Forum international sur l'Énergie et le Climat, vendredi à Istanbul.

Il a commenté les avancées dans la Conférence de Paris sur les changements climatiques, qui, selon lui, doit agir avec justice pour réussir.

«Ainsi, il est indispensable que la charge totale soit répartie équitablement entre les pays, selon leur capacité, a déclaré Albayrak. La Turquie est un pays en développement, mais elle a été classée parmi les pays développés, ce qui est inacceptable. Cela est clair si on observe la part de la Turquie dans la pollution du monde.»

Albayrak a insisté que la Turquie fait partie des pays qui polluent le moins le monde, mais est mise dans la catégorie des pays les plus pollueurs, devant ainsi plus de charges.

«En 2017, l'émission de gaz à effet de serre en Turquie a été de 6,07 tonnes par personne, a-t-il précisé. Ce chiffre est de 9,5 tonnes en moyenne dans les pays de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Comparons notre chiffre avec les pays de la catégorie dans laquelle nous sommes inscrits: 16,2 tonnes aux États-Unis, 8,9 tonnes en Allemagne, 11,2 tonnes en Russie. Il y a une grande différence avec la Turquie.»

Albayrak a en outre abordé l'élan qu'a pris la Turquie dans l'énergie renouvelable.

Se félicitant de la Politique nationale d'Énergie et de Métallurgie, le ministre a indiqué que la Turquie a été le septième pays du monde en 2016 et le troisième pays d'Europe en 2017, en matière de capacité d'énergie éolienne.

«Selon les données d'août 2017, la Turquie satisfait 44,8% de ses besoins en énergie à partir des sources renouvelables, alors que ce taux de est de 42% en moyenne, dans les pays de l'Union européenne (UE)», a-t-il précisé.

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


 

 

Mots-clés: économie, Turquie, économie turquie, Istanbul, Europe, croissance, croissance économie, croissance économie turque, Actualité Turquie, technologie, Turquie actualité, Nur Gülsoy, Qualid Filsde Mohamed Chine, Nuran Erkul, europe economie, economie europe, energie, berat albayrak, turquie recherche, turquie développement, environnement, Ali Berat Meriç, Turquie Économie, turquie technologie, turquie industrie, pollution, air pollution, énergie renouvelable, turquie énergie, environnement europe, moyen orient ressources naturelles, Ressources naturelles Turquie, ressources énérgétiques turquie, science turquie, Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), ocde turquie, environnement turquie, énergie renouvelable europe, énergie renouvelable turquie, cop 21, Forum international sur l'Énergie et le Climat, pollution europe, pollution turquie, Conférence de Paris sur les changements climatiques, effet de serre, gaz à effets de serre, Mehmet Acar

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]