logo iode Copie Copie

Kalin : La Turquie pourrait également acheter des systèmes de défense fabriqués aux États-Unis

Kalin : La Turquie pourrait également acheter des systèmes de défense fabriqués aux États-Unis

La Turquie n'a pas à s'en tenir à un pays pour acheter des systèmes de défense antimissile, déclare le porte-parole présidentiel turc.

 

En plus du système russe S-400 qu'elle s'est engagé à acheter, la Turquie pourrait également acheter des missiles américains Patriot si elle recevait une offre intéressante, a annoncé jeudi le porte-parole présidentiel turc.

"La Turquie pourrait acheter des missiles Patriot. La Turquie ne doit pas subvenir à ses besoins à partir d'une source unique, car la Turquie est un grand pays", a déclaré Ibrahim Kalin lors d'un forum sur les relations russo-turques dans la capitale Ankara.

"S'il y avait une bonne offre, la Turquie évaluerait sérieusement l'achat de [Patriot] ainsi qu'un éventuel transfert de technologie et une production conjointe.", a-t-il ajouté.

Plus tôt ce mois-ci, le ministre turc de la Défense, Hulusi Akar, a rappelé que la Turquie s'apprêtaient à recevoir des systèmes de défense antiaérienne S-400 de fabrication russe qui devraient être livrés l'année prochaine.

Lors de l’achat du S-400, Akar avait précédemment déclaré que le système avait été acheté «pour répondre à nos besoins urgents en matière de système de défense aérienne le plus rapidement possible».

 

Premier système S-400 prêt à être livré fin 2019

Kalin a rappelé que les négociations d'adhésion de la Turquie à l'Union européenne et son partenariat stratégique avec les États-Unis ne signifiaient pas qu'elle ne pouvait pas non plus entretenir de bonnes relations avec la Russie.

Il a précisé que la Turquie discutait depuis longtemps avec les États-Unis de l’achat de missiles Patriot.

"Une offre a été retenue pour des systèmes de missiles de défense et la Russie a présenté la meilleure offre. Un accord a donc été conclu sur les S-400", a déclaré Kalin, ajoutant que la première livraison était prévue pour octobre ou novembre 2019.

"Dans la deuxième phase, la Turquie et la Russie commenceront à produire conjointement les systèmes S-400", a-t-il noté.

Kalin a également mentionné que les Russes coopéraient étroitement avec la Turquie sur les systèmes S-400, mais que les États-Unis ne le faisaient pas (avec les Patriot).

Les États-Unis ont exprimé leur opposition à l’achat du S-400 et, en juin, le Sénat américain a adopté un projet de loi interdisant la vente à la Turquie de biréacteurs américains F-35, malgré la signature d’un contrat entre les deux pays et l'importante participation de la Turquie dans la construction de l'avion.

 

 

Ilkay Guder, Can Erözden, Marc Chenault, Ümit Dönmez
Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

La Turquie produira son propre système de défense aérienne à longue portée

Lavrov : «La Russie a commencé à livrer le système S-300 à la Syrie»
Avion de combat turc : Coopération Turkish Aerospace Industries-Dassault Systemes
La Russie annonce le lancement de la production des systèmes de missile S-400 pour la Turquie

Le président français a reçu le président turc

Le géant turc de la défense ASELSAN réussit des tests de torpille
Turquie : Nouveaux tests prévus pour le système de missiles aériens locaux
Erdogan : «La Turquie utilise 65 pour cent de produits de l'industrie nationale de défense»

 







L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Bu hafta en çok okunanlar


Top News of the Week


 


 

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]