Idleb : Le régime d'al-Assad bombarde la zone de désescalade, 4 civils tués

Au moins 63 civils ont été tués au cours des 4 derniers jours à l'intérieur de la zone de désescalade d'Idleb dans des attaques du régime et de ses alliés.

Le bombardement terrestre et aérienne de la zone de désescalade d'Idleb en Syrie a causé la mort de 4 civils.

Quatre civils sont morts dans ces attaques du régime d'al-Assad et des milices soutenues par l'Iran.

Les forces du régime continuent de bombarder par voie terrestre et aérienne plusieurs communes située dans la zone de désescalade d'Idleb en Syrie.

D'après les équipes de la défense civile, les Casques Blancs, au moins quatre civils sont morts dans ces bombardements.

Les recherches se poursuivent dans les décombres afin de retrouver d'éventuels survivants.

Au moins 63 civils ont été tués au cours des 4 derniers jours à l'intérieur de la zone de désescalade d'Idleb dans des attaques du régime et de ses alliés.

D'après la Réseau syrien des droits de l'Homme, au mois d'avril, 127 civils ont été tués par le régime syrien et 13 autres par les forces russes présentent en Syrie.

Malgré l'accord de cessez-le-feu à Idleb signé le 17 septembre 2018, à Sotchi, station balnéaire russe, par la Turquie et la Russie, les attaques du régime sur ce bastion de l'opposition n'ont pas cessé.

 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Syrie, Idleb, zone de désescalade

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]