La France et la Jordanie s’inquiètent des intentions expansionnistes de Nétanyahu

Les deux pays ont réaffirmé « qu’il n’y avait pas d’alternative à la solution des deux États ».



La France et la Jordanie ont exprimé leur inquiétude sur les « récentes déclarations du Premier ministre israélien relatives à l’annexion de la vallée du Jourdain et de la partie nord de la mer Morte », a annoncé l’Elysée dans un communiqué.

Cette inquiétude franco-jordanienne a été exprimée suite à un entretien téléphonie du président français Emmanuel Macron avec le roi Abdallah II de Jordanie, lundi.

Les deux pays ont réaffirmé, à cette occasion, « qu’il n’y avait pas d’alternative à la solution des deux États ».

Ils ont également convenu de « rester en contact étroit au cours des prochaines semaines pour éviter une montée dangereuse des tensions », a ajouté l’Elysée dans son communiqué.

Pour rappel, Benjamin Netanyahu [en photo ci-dessus] avait promis, qu’en cas de victoire aux législatives de ce mardi 17 septembre, d'annexer au plus vite, de manière coordonnée avec l’Administration américaine" la Vallée du Jordan et le nord de la mer Morte en Cisjordanie occupée à Israël.

La Cisjordanie occupée, envahie en 1967 par Israël, compte près de 250 colonies juives où vivent plus de 400 mille Israéliens.

Le droit international reconnaît comme "illégal" toute colonie israélienne dans les territoires palestiniens occupés.

 

Jérusalem : 154 colons envahissent la Mosquée d'al-Aqsa

Des dizaines de colons ont renouvelé leurs incursions dans la mosquée Al-Aqsa mardi sous la protection de la police israélienne, parallèlement aux élections israéliennes.

Le Département des Waqfs islamiques a souligné, dans un communiqué dont Anadolu a eu copie, que "154 extrémistes ont pris d'assaut la mosquée Al-Aqsa aujourd'hui sous la surveillance de la police israélienne".

Depuis 2003, la police israélienne a autorisé les intrusions tous les jours de la semaine sauf le vendredi et le samedi.

Les incursions se font par la Porte des Maghrébins située dans le mur ouest de la mosquée".

 

Cisjordanie : 3 Palestiniens blessés par les balles de l'armée israélienne

Trois Palestiniens, dont un enfant, ont été blessés mardi lors d'affrontements avec l'armée israélienne au nord-ouest de Ramallah au centre de la Cisjordanie occupée.

Des témoins oculaires ont déclaré à Anadolu que "3 Palestiniens ont été blessés par les balles de l'armée israélienne lors d'affrontements dans le village d'al-Mazraa au nord-ouest de Ramallah".

Ils ont indiqué que les blessés ont été transférés à l'hôpital arabe de consultation (privé) à bord d'un véhicule privé.

Selon la même source, un enfant (dont l'âge et le nom n'ont pas été identifiés) a été grièvement blessé à la tête.

Elle a souligné que les affrontements ont éclaté après l'assaut des colons dans la région occidentale du village sous la protection de l'armée.

 

 

Abderraouf Arnaout, Ayssar al-Iss, Mona Saanouni, Lassaad Ben Ahmed

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: France, premier ministre israélien, Palestine, israël palestine, netanyahu, Israël Cisjordanie, colonisation cisjordanie, benjamin netanyahu, ONU Israël, Jordanie

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]