Arabie saoudite : le Pentagone décide de déployer 2 000 soldats supplémentaires

Le nombre de soldats déployés en Arabie saoudite, depuis les attaques contre Aramco, s'élève désormais à 3 mille.

 

Les États-Unis déploieront deux mille soldats supplémentaires, ainsi que du matériel militaire en Arabie Saoudite, pour faire face aux menaces iraniennes contre la sécurité du Golfe.

C’est ce qui ressort d’un communiqué du Département de la Défense des États-Unis (Pentagone), diffusé vendredi, suivi d’une conférence de presse du Secrétaire américain à la Défense, Mark Esper, au cours de laquelle il a indiqué avoir annoncé à son homologue saoudien, le prince héritier Mohamed Ben Salman, la décision américaine de renforcer les défenses du royaume.

Selon le communiqué, le Pentagone a l’intention de déployer deux mille soldats supplémentaires en Arabie Saoudite, ainsi que deux escadrilles d’avions de chasse. Un système de défense THAAD (Terminal High Altitude Area Défense) et deux batteries de missiles Patriot seront également installés dans le royaume, sans préciser de calendrier précis.

La décision du Secrétaire d'État américain de déployer du matériel militaire additionnel, intervient sur demande du Commandement central des États-Unis (CENTCOM).

Le nombre des forces américaines déployées en Arabie Saoudite, depuis les attaques de septembre dernier contre les installations d’Aramco, s’élève désormais à trois mille soldats.

Riyad avait annoncé, en septembre dernier, avoir maîtrisé deux incendies dans les installations Abqaiq et Khurais de la société Aramco, prises pour cible lors d'une attaque de drones revendiquée par le groupe yéménite Houthi.

Les États-Unis et l’Arabie Saoudite ont accusé l’Iran d’être derrière l’attaque, ce que Téhéran a formellement démenti.

Washington avait décidé, suite à ces attaques, de déployer mille soldats en Arabie Saoudite.

 

 

Mourad Belhaj

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Mots-clés: États-Unis, Arabie Saoudite, Iran, iran arabie saoudite, mer rouge, usa iran, etats unis militaire, etats-unis moyen orient, Golfe Persique, Pays du Golfe, centcom, Pentagone, Détroit d'Ormuz, pétrolier iranien, Aramco, Mohamed ben Salman, Compagnie pétrolière ARAMCO

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]